Quelques photos de la Fête de quartier au parc Charles-S. Campbell

fête de quartier parc charles-s.-campbell

Le Village regorge d’activités pour tout le monde, que ce soit en famille avec des amis ou les sympathiques voisins du quartier.

Le 13 août dernier, Le Bourbon faisait partie des partenaires de la 8e édition de la Fête de quartier qui s’est déroulé au parc Charles-S. Campbell. C’était une belle rencontre sous un soleil radieux, avec du blé d’inde et BBQ, animation pour tous les âges, jeux gonflables pour les petits, pétanque, spectacle musical et cirque.

L’événement était gratuit et écoresponsable.

Le parc Charles-S.-Campbell est situé juste derrière le site du futur Bourbon, entre les rues de Champlain et Alexandre-DeSève. Il s’agit d’un havre de paix, un milieu naturel où l’on peut se ressourcer au cœur du Village.

Charles Sandwith Campbell était un grand mécène montréalais, dont la fortune a servi à construire des parcs, dont celui-ci. Il a également financé des spectacles musicaux gratuits dans les parcs montréalais, et ce, depuis les années 1920. Pour en savoir plus sur ce personnage historique, vous pouvez lire notre billet sur son héritage culturel.

Voici quelques photos de la Fête de quartier.

 

 

fête de quartier parc charles-s.-campbell

 

5 Raisons pourquoi investir dans le Village gai

investir immobilier village gai

Le Village gai est un quartier vivant au centre-ville de Montréal. Il est entouré de plusieurs lieux emblématiques de la ville, comme le Parc Lafontaine et la Pont Jacques-Cartier. Un quartier diversifié et à vocation culturelle, le Village a connu une ascension fulgurante, faisant du quartier une opportunité d’investissement inégalée à Montréal. Le Bourbon est l’un des projets résidentiels d’envergure les plus en vue du coin, ce qui engendrera un retour sur investissement accru pour les nouveaux propriétaires, surtout grâce à la revitalisation du quartier. Voici cinq raisons pourquoi c’est le bon moment d’investir dans le Village gai.

Raison #1 : Le centre-ville de Montréal est le quartier le plus en demande au Canada

Le marché immobilier montréalais connait des sommets historiques. Le nombre d’unités en vente a diminué pour le 45e mois de suite. Avec une hausse de la demande, il y a maintenant 11% moins d’unités disponibles au centre-ville depuis un an, malgré les nouvelles constructions pour pallier à la demande. Dans le dernier trimestre, les ventes de condo ont augmenté de 2% sur l’Île de Montréal et de 8% à Ville-Marie, l’arrondissement qui comprend le centre-ville et le centre sud. Le prix médian des condos est 10% plus élevé à Ville-Marie, et 8% plus élevé sur l’Île de Montréal, que l’an dernier. Il y a dix ans, Griffintown et le Bassin Peel était un ancien quartier industriel, avec une poignée de résidents. Aujourd’hui, il est devenu l’un des nouveaux quartiers centraux les plus en vogue au Canada. Le Village connait la même trajectoire, sauf qu’il est déjà un quartier populaire historique, et est doté d’un nombre spectaculaire de restaurants, cafés et bars de renommée internaionale. Cela fait de lui une opportunité unique pour les gens qui souhaitent investir dans leur propre style de vie.

Raison #2 :  Le nightlife et la scène culturelle et gastronomique

Du Bouillon Bilk au Mousso, en passant par le Complexe Sky et le légendaire Stéréo Bar, le Village gai et ses alentours abritent plusieurs restaurants, bars et boîtes de nuit de renom. Alors que le quartier continue de croître, vous pouvez vous attendre à faire de belles découvertes gastronomiques qui sauront plaire à tous vos sens. Les futurs résidents du Bourbon pourront marcher à tous ces endroits, ainsi que le Quartier latin et le Quartier chinois.

Raison #3: Les résidents auront bientôt un accès privilégié au Fleuve Saint Laurent

Molson-Coors, la brasserie la plus ancienne en Amérique du Nord, a fermé ses portes et a déménagé ses opérations à Longueuil. Son site sera transformé pour inclure des espaces verts et des commerces, alignés sur une vision « inclusive et innovatrice pour les Montréalais ».

La Ville de Montréal a récemment annoncé des consultations publiques pour améliorer l’accès au Fleuve Saint-Laurent, sous le Pont Jacques-Cartier. Le Village Au-Pied-du-Courant est un exemple des différents moyens que peuvent entreprendre les gens créatifs pour créer des expériences inoubliables pour tous. C’est devenu l’un des meilleurs endroits pour admirer les feux d’artifice pendant la saison estivale.

Comme Griffintown, le Centre-Sud a déjà été un quartier industriel. Toutefois, sa proximité au centre-ville et au Vieux-Port, et la présence d’investissements structurants de grande valeur font de ce quartier un terreau fertile pour les nouvelles idées.

Raison #4: La nouvelle Maison de Radio-Canada ouvre ses portes en quelques mois

Radio-Canada remplace son centre d’opérations par un nouveau centre médiatique, que l’on appelle la Maison de Radio-Canada. Elle sera accessible au grand public dès janvier 2020. Les résidents du Bourbon pourront s’y rendre en moins de 10 minutes. Voici un aperçu du projet.

Le Quartier des médias comprend également le siège social de TVA sur la rue de Maisonneuve, et celui de Télé-Québec sur la rue Fullum. La nouvelle Maison de Radio-Canada solidifie l’emprise du Centre-sud sur les paysage télévisuel québécois. Ne soyez donc pas surpris si vous croisez des vedettes locales lorsque vous promenez votre chien!

Raison #5: La station de métro Beaudry se fait peau neuve en printemps 2020

Inaugurée en 1966, Beaudry est l’une des stations de métro les plus reconnaissables de la STM. Elle est la seule avec un long escalier roulant avec une vue spectaculaire. Ses colonnes des couleurs arc-en-ciel sont un hommage à la diverse communauté LGBTQ+ du Village gai. Les utilisateurs du métro ont pu remarquer que les trains passaient tout droit entre les stations Berri-UQAM et Papineau à cause des rénovations. En juin dernier, la station a été réouverte au grand public. Bien que les rénovations perdurent, elles seront finies en mars 2020.

Un emplacement idéal pour un investissement à long terme

Les acheteurs de condominiums s’intéressent à avoir un bel espace de vie qui leur est propre, mais la localisation est un facteur important qui permet de fructifier l’investissement. Le Village gai est déjà un très beau quartier caractéristique et plein de vie. Mais les choses ne peuvent qu’aller mieux dans le secteur est du centre-ville. Les projets de grande valeur près du fleuve, ainsi que la rénovation de la station de métro, en plus de la scène gastronomique, font du Village l’un des quartiers les plus intéressants pour l’immobilier. Le Bourbon est situé dans un emplacement idéal du Village, et sera l’un des édifices les plus reconnaissables du coin. Profitez de nos prix de construction et investissez dans un projet qui promet de générer une croissance exponentielle dans les années à venir.

L’héritage culturel de Charles S. Campbell

Marco Calliari, tête d'affiche des Concerts Campbell

Le Bourbon est situé dans un emplacement de choix au Village, entre la rue Sainte Catherine Est et le Parc Charles-S.-Campbell. Nos clients nous posent souvent la question : Qui était ce fameux Charles S. Campbell ?

Si Montréal offre aujourd’hui un grand nombre de concerts gratuits dans les parcs, nous pouvons remercier Charles Sandwith Campbell. Cet homme était si riche qu’une partie de sa fortune continue de financer les concerts extérieurs gratuits, près d’un siècle après son décès.

Né à Kingston en 1858, et Montréalais d’adoption, il fut un avocat richissime et l’un des premiers mécènes du milieu artistique montréalais. Il a pratiqué son métier à Montréal pendant une quarantaine d’années.  De son vivant, il était peu connu à l’extérieur des cercles commerciaux anglophones. En effet, on ne retrouve aucune photo de lui !

Célibataire et sans enfants, il est décédé à l’âge de 65 ans. Une fois que l’on s’est occupé de son cheval, Kodak, le restant de sa fortune de 2 millions de dollars s’est divisé en cinq parties égales. Ces fonds ont entre autres servi à créer des terrains de jeu pour enfants, et à financer des concerts gratuits à travers la métropole! Ces concerts ont lieu dans des parcs des quartiers populaires les soirs d’été. Les Montréalais ont pu assister à plus de 5000 concerts gratuits depuis 1924 grâce à sa générosité.

1924-1970 : L’ère des fanfares

Entre 1924 et 1970, des fanfares militaires comme le Black Watch Association Band, le Royal Montreal Regiment et le Régiment de Maisonneuve ont produit des concerts aux kiosques de musique du parc Lafontaine et du parc Jeanne-Mance, entre autres.

1970-2005: le renouveau

Les temps changent, et les goûts musicaux aussi. Dès les années 70, la programmation musicale s’est enrichie d’artistes de musique populaire et folklorique, plus au goût du jour. Pauline Julien, Martine Saint-Clair, April Wine et Pierre Lalonde ont figuré comme têtes d’affiches d’événements gratuits dans divers parcs de la ville. En 1984, l’OSM et Charles Dutoit ont offert un grand concert à l’Île Sainte-Hélène pour souligner les 60 ans des Concerts Campbell.

2005-aujourd’hui : place à le relève !

La Ville de Montréal a toujours prêté main forte à la Compagnie Trust Royal pour l’organisation des spectacles. Dès l’année 2005, la Ville a pris charge des Concerts Campbell, offrant des concerts gratuits dans les 19 arrondissements de Montréal.

La programmation 2019 propose des concerts de Marco Calliari, Random Recipe, Pierre Kwenders, Benkadi et Afrikana Soul Sister, d’ici la fin de l’été.

En 2014, le grand public célébrait les 90 ans des Concerts Campbell avec le Fanfare Jarry, Bernard Adamus, Roberto Lopez et plusieurs autres artistes de la scène locale. En 2024, l’on s’attend à une plus grande célébration pour marquer le centenaire de cette initiative lancée par l’ancien propriétaire du terrain de l’actuel Parc Charles-S.-Campbell, en face du Bourbon !

 

Le Bourbon commandite la murale de David Farsi au festival MTL en Arts

David Farsi Bleu Ciel MTL en Arts

Le Bourbon Condos est fier de commanditer « Bleu-Ciel » de David Farsi, l’activité phare du festival MTL en Arts, créée en tandem avec le public, du 26 juin au 1er juillet 2019. Artiste de renom international, Farsi vit et travaille dans le Village, œuvrant à créer un monde fantaisiste pour faire rêver et projeter le spectateur dans des espaces intangibles.

Pendant 6 jours, les résidents et les touristes ont pu participer à la création de l’œuvre évolutive de 80 pieds de long, réaffirmant l’art comme un lieu de rencontre plutôt qu’un processus à huis-clos. 

 

View this post on Instagram

 

La magie du bleu 🔵 #art#artist#evolution#mtl#montreal#mtlenarts#oeuvredart

A post shared by David Farsi (@david_farsi) on

« L’événement me permet de rencontrer des gens et de m’éclater. Aussi, j’ai droit à un grand atelier extérieur, un canevas de 80 pieds de long dans un autre environnement »,  dit-il en entrevue avec Baron Mag.

Les festivaliers ont pu aussi admirer une centaine de peintures miniatures représentant l’univers créatif de l’artiste visuel, qui dégage une énergie surréaliste, rappelant un certain Dalí. Le dessin naïf, le style fort et très personnel de Farsi met en vedette les couleurs et la matière, et propose une perspective tout à fait originale.

Formé en arts appliqués et en métiers d’art à l’école Boulle à Paris, David Farsi a une sensibilité particulière au traitement de la matière. Parmi ses œuvres plus connues, notons l’installation éphémère Les Glaces sur la rue Bernard à Outremont en 2016, et La comédie du monde, ombres et lumières à la TOHU en 2018.

Cette 20e édition du festival d’art public s’est déroulée sur la rue Sainte-Catherine Est, entre les rues St-Hubert et Champlain. MTL en Art fait partie d’Aires Libres, la piétonnisation culturelle de plus d’un kilomètre de l’artère commerciale, une initiative conjointe de la Société du développement commercial du Village et l’arrondissement de Ville-Marie.

Un quartier en pleine effervescence

Cette création collaborative fait maintenant partie du paysage du Village, à quelques pas du site de construction du futur Bourbon, qui sera achevé en printemps 2020.

Le Village est un quartier actif sur le plan culturel, et un terrain fertile pour la création et l’interaction avec le public. Le Bourbon est fier de promouvoir les arts dans sa communauté, puisque cette vie culturelle fera partie de l’environnement de ses futurs résidents. L’immeuble de luxe de neuf étages est situé justement sur la section piétonnisée de la rue Sainte-Catherine et au coeur des festivals extérieurs qui animent le quartier lors de la saison estivale.

Quatre tronçons de cette œuvre unique ont été vendues à des collectionneurs, et une partie des recettes a été reversée à Opération Enfant Soleil pour soutenir le développement d’une pédiatrie de qualité pour tous les enfants du Québec.

Ce projet a été possible grâce à notre soutien, en collaboration avec notre promoteur Investissements MSC Canada.Cliquez ici pour en savoir plus sur nos condos au centre-ville de Montréal.